L’équipage du « Hustlin’Hussy »

L’équipage
du « Hustlin’Hussy »
en janvier 1944

par Alain ARCQ

 

Le 29 janvier 1944, une « forteresse volante » s’écrase aux limites de Forchies-la-Marche et d’Anderlues.
Lorsque les premiers habitants se précipitent vers l’épave, les Allemands ne sont pas encore arrivés.
Dans la carlingue, un corps, celui du mitrailleur, le Staff Sergent Allen D. Patterson.
Ce sera la seule victime, les autres membres d’équipage ayant réussi à sauter en parachute.
Comme « d’habitude », les gens récupèrent des souvenirs : morceaux de plexiglas, appareils divers, morceaux de fuselage et un jeune homme accompagné de sa mère prend le ressort du parachute qu’il voit près du cadavre et la petite boussole d’aviateur qui pend sur ce dernier.
Quelques années plus tard, il inscrira ces détails sur une feuille de papier.

Type : Boeing B-17F Flying Fortress (Forteresse Volante)
N° série : 42-30354
Abattu le : 29 janvier 1944 par un chasseur du IV./JG26 (Hauptmann Wolfgang Neu) lors de la mission
sur Frankfurt.
Localisation : écrasé à Anderlues – Fontaine-l’Evêque, près de l’ancienne usine « Surchiste ».
Debout de gauche à droite : Arthur Pacha, mécanicien – Allen Patterson, Mi droite – Robert Piarote, radio
Leo Reynolds, Mi ventral – Elmore Loveland, Mi arrière – Bill Williams, Mi gauche.
Devant de gauche à droite : Ralph Palmer, pilote – Ryall Skaggs, copilote – William Powell, navigateur
Frank Wieczerak, bombardier.


Le Staff Sergent Allen D. Patterson était stationné à Great Ashfeild en Angleterre.
Il faisait partie du 385 ème Groupe de Bombardement / 549ème Escadron BS-XA.
Dans les survivants il y a eu 7 évadés et 2 prisonniers de guerre.


Ressort et boussole de parachute du Staff Sergent Allen D. Patterson.
Ainsi plié, le ressort a une longueur de 24 centimètres. Photo Alain Arcq.

Le jeune homme dont il est question se nommait Richard HORET.
Il précise dans son petit mot que le Staff Sergent Allen D. Patterson fut enterré au cimetière de Gosselies
par les Allemands et transféré par les Américains au cimetière de Neuville-en-Condroz en 1945.
Il y repose encore aujourd’hui.
Le crash eut lieu vers 13 heures.

 

 

 

Boussole de parachute
de pilote américain.
Le diamètre de cette petite boussole est de 15 millimètres.
Photo Alain Arcq

 

 

 

 

*************

Publicités