Visite de l’Amicale du 144e RI

Ce mois de novembre 2012 fut également riche en amitié et en visites inédites.

En effet, nos amis français de l’Amicale du 144e RI avaient tenu à nous rencontrer, après la reconnaissance et la participation à notre exposition de Lobbes en août dernier de l’Adjudant (H) Lionel David. Pour ce faire, le détachement se composait de trois personnes, le Président, le Colonel (H) Lahorgue-Poulot Bertrand, le Secrétaire adjoint, l’Adjudant (H) Lionel David et le Chargé des relations extérieures, le Major (R) Frédéric Paris.

Visiteurs Mod

De gauche à droite : le Major (R) Frédéric Paris, l’Adjudant (H) Lionel David, Roland Poliart (C.H.S.), Max Bedoret notre guide (C.H.S.), le Colonel (H) Lahorgue-Poult Bertrand, Noël et Jean Meurant (C.H.S.)
Photo © Alain Arcq

Le 9 novembre fut un jour de découvertes extérieures. Guidés par le Secrétaire de la C.H.S. 14-18, Alain Arcq, nos invités visitèrent le plateau de Leernes et le Monument des Français, le monument aux Français de Marchienne-au-Pont et, après un bon petit repas à Thuin, le Musée des Chasseurs à Pied à la caserne Trésignies de Charleroi. Le soir, lors de la réunion qui se tint à Lobbes, l’Amicale du 144e RI rejoignait officiellement la Coordination Haute-Sambre 14-18 en devenant membre effectif de notre association.

Fontaine-Valmont Mod

La ferme des grands-parents de Max Bedoret à Fontaine-Valmont
Photo © Alain Arcq

Le lendemain, 10 novembre, fut consacré à l’Histoire de leur régiment et surtout à la partie du déploiement des troupes à partir de Leers-et-Fosteau jusque la ferme de monsieur Bedoret à Fontaine-Valmont. Les guides de la journée : Jean Meurant et Max Bedoret. En voiture, nous eûmes l’occasion de parcourir le champ de bataille, mais également le chemin d’arrivée du 144e RI depuis le point de franchissement de la frontière française, jusqu’à l’endroit du premier bivouac à Thirimont. Plein d’émotions sur ces terres de gloire, mais aussi le souvenir de ceux qui donnèrent leur vie …

Le 11 novembre fut consacré aux manifestations patriotiques, tout particulièrement à la nécropole nationale française d’Heuleu (où reposent la plupart des hommes du 144e RI tombés le 23 août 1914) et à l’exposition organisée par Pierre Dejardin (membre C.H.S. 14-18) à Gozée.

Pour l’instant, en Belgique, les tombes répertoriées du 144e RI se trouvent à Lobbes (Heuleu), à Aiseau-Presles (Belle-Motte) et à Charleroi (cimetière de Charleroi-Nord).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s