Eboulement du 7 février 1957

Un éboulement
fait 2 victimes
à Fontaine-l’Évêque

Fait divers relevé dans le Soir illustré
 du 7 février 1957

Archives Roland Poliart

 

Une nouvelle épreuve a frappé le Pays Noir.
Vendredi dernier un éboulement s’est produit au puits numéro 2 (Le Calvaire, à la limite d’Anderlues-Fontaine)
des Charbonnages des Aciéries et Mines de la Sambre (A..M.S.), emmurant sept mineurs et répandant l’angoisse
dans la population.
Cinq d’entre eux réussirent par miracle à se frayer un passage à travers l’amas de pierres, de terre et de charbon
et à rejoindre les sauveteurs.
Les deux autres, hélas, restèrent prisonniers des éboulis.
C’était l’Allemand Hans Paulsen et l’Italien Crestoni dont les sauveteurs ramenèrent les corps samedi à quatre heures
du matin.
Des photographes rapidement sur place, ont pu saisir l’atmosphère qui a régné à Fontaine-l’ Evêque : le retour
des rescapés, les soins qui leur furent donnés, un groupe de jeunes ouvriers dans l’attente des nouvelles de la mine.

Si quelqu’un se reconnaît ou reconnaît une personne figurant sur ces photographies, le Président vous demande
de la contacter au 071/59.20.91

Dans l’édition n°12 du Bulletin du C.H.A.F. de décembre 2008, l’article de Roland Poliart sur l’éboulement révélé
dans le Soir illustré du 7 février 1957, a attiré l’attention de certains lecteurs.


 

 

Grâce à leur réaction, nous pouvons identifier
aujourd’hui, monsieur Fortuné Lempereur
qui figure en blouse blanche sur cette photographie.

 

 

 

 

Merci à ces fidèles lecteurs !