Texte signé Grimard


Texte signé Grimard
à ses amis Leernois, le 4 mai 1949

Archives, CP et photos : Roland POLIART

 

I

Leernes, beau coin de Wallonie,
Est un endroit vraiment charmant
Malgré ses deux mille habitants,
Ce n’est qu’une grande famille
J’aime ses hameaux, ses prairies,
Son vieux clocher original
Son accueil toujours très cordial,
Et le bruit de sa clouterie.

 

II

Leernes, beau coin de Wallonie,
Est célèbre pour son chaudeau
Qu’il fête dans son grand hameau,
A table ici, on vous convie
On chante, on danse, on apprécie,
La saveur de ce fameux plat
Il arrive aussi quelquefois,
Qu’on s’égare dans les prairies.

 

III

Leernes, beau coin de Wallonie,
Abrite le bon Saint-Quirin
Qui reçoit tant de pèlerins,
Quand revient le mois de Marie
Les filles sont alors fort jolies,
On y rencontre l’âme sœur
On lui ouvre large son cœur,
Et puis plus tard on se marie.

 

IV

Leernes, beau coin de Wallonie,
A sa kermesse tous les ans
Qu’il organise gentiment,
Sur la place de la Mairie
Danseurs, fanfares et harmonie,
Sont à la page, croyez le bien
Le concours de quelques forains,
Anime les cérémonies.
 

V

Leernes, beau coin de Wallonie,
Reçoit des seigneurs de haut rang
Des ministres de temps en temps,
Viennent témoigner leur sympathie
L’un rend visite à sa famille,
L’autre inaugure la Cité
Lorsqu’ils repartent, un grand regret,
Se lit sur leur physionomie.

 

VI

Leernes, beau coin de Wallonie,
De l’Abbaye-d’Aulne est voisin
On y va par plusieurs chemins,
C’est à deux pas de Landelies
La promenade est fort jolie,
Par la campagne et par le bois
L’air est très pur à cet endroit,
C’est un élixir de longue vie.

     

Texte signé Grimard à ses amis Leernois 4 mai 1949
Archives, CP et photos : Roland POLIART