Petite recette

Petite recette

par Jacques Mettens

Avant la guerre de 1914 cette recette faisait la joie des bambins

COUILLES DE SUISSE

– Ingrédients –

  • 1kg de farine
  • 4 œufs
  • +/-100gr de beurre
  • 75 gr levure de boulanger
  • raisins de Corinthe (facultatif)
  • cassonade
  • beurre fondu

Préparation des couques

  • Mettez la levure dans un peu d’eau tiède sucrée
  • Faites fondre le beurre
  • Mélangez la farine avec les œufs entiers
  • Ajoutez la levure délayée puis le beurre ajoutez les raisins (fac)
  • Travaillez du bout des doigts comme pour une pâte à pain
  • Laissez lever la pâte à l’abri de courant d’air

Cuisson

  • Portez l’eau à ébullition
  • Prenez des cuillerées de pâte et laissez-les gonfler dans l’eau légèrement salée
  • Retournez les boules de pâtes pour qu’elles cuisent bien de chaque côté
    Après cuisson, égouttez-les et nappez-les de beurre fondu à volonté et de cassonade blonde ou brune, selon les goûts.

Une autre définition, trouvée par Roland Poliart, dans la zwanze ou vocabulaire du echte brusseler, nous dit :
des couques de Suisse
Elles faisaient avant la guerre de 1914, les délices des petits.
C’étaient des agglomérations informes de pâte parsemée parfois de raisins noirs.
Une sauce au beurre et du sucre brun, complétait le goût de cette friandise qu’il faut appeler « couilles de suisse »
Les attributs des citoyens de la libre Helvétie n’ont rien à voir dans cette dénomination.
Il s’agit plutôt de ceux des gardes suisses du Vatican, dont les culottes de peau collantes mettent en relief
leur vigoureuse virilité, et nos friandises ont vraiment la forme de ce qu’elles représentent….